Monthly Archives: January 2014

Starquest soutient la société Ecoat dans son développement industriel

Starquest Capital, PACA Investissement et CPG avec le soutien financier de l’Europe (Feder) co-investissent 1 M€ dans la société Ecoat basée à Grasse (06) afin de l’accompagner dans son développement, notamment pour passer au stade de la production industrielle de ses résines pour peintures bio-sourcées.

Dans le contexte actuel d’un durcissement des réglementations en faveur des « technologies
vertes », la société Ecoat s’est positionnée sur le segment des écotechnologies en concevant des résines végétales performantes et innovantes destinées à obtenir des peintures respectueuses de l’environnement. Ecoat a été créée en 2011 par Olivier Choulet et Pierre Chevalier qui ont eu des postes de direction au sein du groupe leader du marché de la peinture, Dow Chemical.
Depuis sa création en 2011, la société a développé plusieurs gammes de produits, des polymères biosourcés sous la marque Secoia® et des résines dépolluantes sous la marque Clean’R®. D’autres générations de polymère sont en cours de développement. Après deux ans d’existence, Ecoat réalise un chiffre d’affaires de plus d’1 M€.
Selon Olivier Choulet, Président d’Ecoat, cette levée de fonds leur permet de franchir un cap
important avec la finalisation de l’investissement industriel dans un outil performant et éco-conçu, et avec l’accroissement de la capacité de recherche d’Ecoat sur la région PACA. Ceci fait de l’entreprise un acteur moteur de la chimie verte.

En partenariat avec les Universités de Nice, de Lyon et l’ITECH, membre du prides Novachim, des pôles PASS et Axelera, Ecoat emploie actuellement 13 personnes dont 9 chercheurs. En 2012, l’entreprise a été lauréate du concours national de la création d’entreprise innovante du Ministère de la Recherche, a obtenu à Paris le prix ChemStart’up et a vu son directeur R&D Matthieu Sonatti récompensé en 2013 par le prix MIT réservé aux innovateurs de moins de 35 ans.

Les acteurs de la levée de fonds :

- Marie Desportes, Directeur Associé de Turenne Capital, déclare : « PACA Investissement se
réjouit d’accompagner la société Ecoat et ses dirigeants, Olivier Choulet et Pierre Chevalier.
En seulement deux ans, Ecoat a su démontrer sa capacité d’une part à innover sur ce marché
fortement concurrentiel autour de la peinture et d’autre part à commercialiser rapidement
ses gammes de produits. La maturité de ce projet, malgré sa jeunesse, et ses ambitions pour
les deux à trois ans à venir, nous ont séduit. »
- Arnaud Delattre, Directeur Général de Starquest, déclare : « la coexistence d’une activité
commerciale en croissance régulière, sur une gamme de base, et d’une innovation forte et
différenciante sur une gamme de nouveaux produits apporte une combinaison de sécurité et
de potentiel de plus-value qui est rare sur le marché du Capital Risque. La crédibilité de
l’équipe dirigeante a également joué un rôle majeur dans notre décision d’investir.
- Olivier Marrot, Directeur des investissements Private Equity de CPG déclare : « l’amélioration
du bien-être collectif au travers d’un développement économique à la fois responsable et
respectueux de l’environnement est au coeur de la stratégie d’investissement de CPG dans le
capital risque. Olivier Choulet et Pierre Chevalier ont bâti Ecoat sur des valeurs similaires.
Nous sommes heureux de leur apporter notre soutien dans une nouvelle étape de leur
développement».

Ont participé à l’opération :
Starquest Capital : Arnaud Delattre, Emmanuel Gaude, Julien Le Drogo
CPG: Olivier Marrot
Turenne Capital (représentant Paca Investissement) : Marie Desportes, Aurélie Viaux
Conseil juridique Investisseurs : Myriam Cuvellier
Conseil juridique Dirigeant : Nicolas Ivaldi (Ventury Avocats)
Due diligence financière : Julien Jouve (KPMG)
Due diligence social : Martine Panossian (BBLM)
Valérie Roché-Melin –  - v.roche@pacainvestissement.com;

 

Le granulé végétal, une solution économique pour valoriser les déchets verts en énergie

 http://www.actu-environnement.com/ae/news/valorisation-dechet-vert-granule-chauffage-20445.php4

Entreprise implantée à Tourves, Zeta Pellet valorise les déchets végétaux de 16 communes du Var en granulés combustibles. Une filière peu coûteuse pour l’élimination des déchets et qui pourrait bientôt trouver un écho favorable à travers la France.

Branchages, gazon, feuilles, Zeta Pellet absorbe un grand nombre de déchets verts pour les transformer en granulés végétaux, un combustible 60% moins cher que les énergies fossiles. Un gisement entier est mis à la disposition de l’entreprise par le syndicat intercommunal pour la valorisation et l’élimination des déchets. Le SIVED économise ainsi 300.000 euros par an et trouve un débouché à ces déchets auparavant confiés à une entreprise de broyage qui les transformait en compost à la disposition des agriculteurs.

Grâce à ce partenariat public/privé, l’entreprise antiboise disposera d’environ 5.000 tonnes par an de ces déchets végétaux issus des particuliers et des professionnels. Un volume qui ne fait qu’augmenter depuis l’entrée en vigueur en mai 2013 dans le Var d’un arrêté interdisant de les bruler pour des questions de pollution et de risques d’incendies.

En outre, Zeta a mis au point un procédé de fabrication qui permet aux déchets une fois broyés d’être directement mis dans la presse pour en faire du pellet sans passer par l’étape de séchage très énergivore. Vendu 200 à 220 euros la tonne, ce granulé est commercialisé en circuit court au sein des 16 communes que regroupe le SIVED pour alimenter les chaudières biomasse et les poêles polygranulés. Une phase pilote pour Zeta qui compte reproduire ce type de partenariat local dans plusieurs territoires de France.